Nous contacter
Site web de SIGNTEC
Site web de MAZOUT BLAISE
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ PHOTOS U14 Régionaux
§ PRESSE
§ PHOTOS U9 Série B
§ PRESSE
§ NOUVEAUX EQUIPEMENTS
§ LIFTING
§ PHOTOS
§ NOUVELLE HERSE
REVUE PRESSE du Vendredi 16/11/2018
Vendredi 16/11/2018 FOOTBALL P2C

Match arrêté : défaite pour Verviers et Walhorn

Walhorn est satisfait, Verviers hésite à faire appel

Ce jeudi soir, le comité provincial a rendu son verdict pour le match arrêté entre Walhorn et Verviers. Résultat : défaite pour les deux clubs, 100 € d’amende pour chaque club et des matchs de suspension pour les Nagui. Le CS Verviers réfléchit à l’idée d’aller en appel. A Walhorn, on est satisfait de la décision.

C’est ce jeudi soir que le comité provincial a rendu son verdict dans l’affaire du match arrêté entre Walhorn et le CS Verviers. Pour rappel, alors que Soufyane Nagui recevait sa seconde jaune pour insulte - sur un supporter, mais l’arbitre l’avait pris pour lui -, il s’était retourné sur le supporter en question qui l’avait insulté toute la rencontre.

S’en était suivie une échauffourée dans laquelle Younes, le frère de Soufyane, aurait bousculé un supporter. L’arbitre interrompait alors temporairement la rencontre, puis totalement alors qu’un projectile était lancé sur le terrain.

Ce jeudi, le comité provincial a donc pris plusieurs décisions. D’abord, les deux clubs prennent une amende. Walhorn a écopé de 100 euros pour insultes racistes et jets de projectile. Même somme pour Verviers pour la bousculade.

Mais ce n’est pas tout, le comité provincial a également décidé que personne ne gagnerait la rencontre. 5-0/0-5, score du match. Ainsi, personne n’a de point. « Ca n’est pas courant mais ça se fait de temps en temps. Souvent, lorsque le comité n’arrive pas à se mettre d’accord, » confie Jaouad Zteyat, le correspondant qualifié du club verviétois.

Enfin, dernière décision prise, des matchs de suspension. Trois pour Soufyane Nagui, dont deux avec sursis, effectif à partir du 23 novembre et six pour son frère, Younes Nagui, dont deux avec sursis, soit quatre en tout !

Pour Yves Fatzinger, le président de Walhorn, la décision est suffisante. « Honnêtement, je peux vivre avec cette décision. Elle me semble logique, les torts sont partagés dans cette histoire. Personne ne gagne et c’est comme ça, » confie-t-il.

« RACISME BANALISÉ »

Du côté du CS Verviers, on est bien plus mitigé. On comprend la décision mais pour Jaouad Zteyat, le correspondant qualifié, le comité provincial a été trop clément. « Dans son rapport, l’arbitre dit clairement qu’il a arrêté le match pour insulte raciste - il a noté que le supporter avait crié « sale arabe » - et pour le projectile lancé sur le terrain. Et la sanction pour ça ? 100 euros d’amende ? Ca veut dire qu’on peut lancer des insultes racistes sur le terrain sans la moindre sanction. Il y a une banalisation de ce type de fait que ce soit chez les pros ou chez les amateurs et ce n’est pas normal, » confie-t-il.

Verviers réfléchit donc à la possibilité d’introduire un recours. « Je réagis ici à chaud mais on verra bien. On va en discuter avec le reste du comité et nous prendrons une décision, » insiste le correspondant qualifié.

Les Theutois ont chaque fois du mal contre Recht

Franchimont face à sa bête noire

Après une victoire étriquée 3-2 face au CS Verviers la semaine dernière, les Franchimontois espèrent, enfin, confirmer ce succès et entamer une petite série de victoire. Mais ça passera par une victoire à Recht, ce vendredi (20h), en match avancé de la dernière journée de ce premier tour.

« Depuis le début de saison, on a malheureusement un peu de mal à enchaîner. Et ce n’est pas forcément les équipes à notre portée, comme Recht, qui nous réussissent. On avait été battu contre Walhorn et La Calamine notamment, » rappelle Olivier Laffineur, le T1 theutois.

« Mais c’est maintenant qu’on doit prendre des points et s’installer dans le ventre mou, » martèle-t-il. Néanmoins, Recht est une équipe qui leur réussit assez peu. Il y a deux ans, on se souviendra que les germanophones leur avaient chipé la place au tour final. « Et je pense qu’on n’a gagné qu’une fois contre eux, chez nous. On les connaît bien, mais ils ne nous réussissent généralement pas. » Il pourra tout de même compter sur le retour d’Henrion et Haugustaine pour remettre un peu d’ordre dans sa défense. « C’est là qu’on pèche généralement depuis le début de saison. Contre Recht, on devra s’adapter et jouer sur nos qualités offensives, » conclut-il.
Loïc MANGUETTE

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |