Nous contacter
Site web Architectes Bastin-Becker
Le Site du RFC Malmundaria
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE RETRO
§ PHOTOS U11
§ PHOTOS Rétros
§ PHOTOS U09
§ PHOTOS U08
§ PHOTOS U15 Régionaux
§ STATISTIQUES P2
§ PHOTOS RFCM CHAMPION
REVUE PRESSE du Lundi 09/12/2019
Lundi 09/12/2019 PROVINCIALE 1 MALMUNDARIA - GEER 1-2

Malmedy n’arrive plus à gagner

Cinq matchs et 0 sur 15 pour Malmundaria…

Face à la pire défense de la série, Malmedy avait pour objectif de se relancer et de reprendre ses distances avec le bas du classement. Néanmoins, c’est bel et bien Geer qui a réalisé la bonne opération en prenant les trois points lors d’une rencontre qui a vu son lot d’occasions ratées.

Buts : 5e Vigil Bajo (1-0), 55e Duprez (1-1), 61e Von Buxhoeveden (1-2).
Malmundaria : Monte, N.Meyer, P.Meyer, Gabriel, Pierry, Krings, Piette, Nicolay (79e Hungs), Le Bohec, Duprez, Kivrak (69e Duran).
Geer : Dequinze, Olivier (64e Drèze), Grosdent, Derwa, M.Philippe, B.Philippe, Materne, Docquier, Von Boxhoeveden, (85e Ciatto), Vigil Bajo, Vervoort (71e Litran Bautista).
Cartes jaunes : Olivier, Docquier, Le Bohec.
Arbitre : M. Picard.

Suspendu pour la rencontre après avoir reçu un carton rouge (injustifié) face à Ster la semaine passée, Nicolas Henkinet, le coach des visiteurs, était content d’avoir enfin gagné face à une équipe de la région verviétoise, même s’il n’était pas non plus totalement satisfait : « La victoire me fait évidemment plaisir, » affirmait-il, avant de mettre en avant le manque de réalisme de ses hommes : « On est quand même tombé dans nos travers pendant le match. Dès le début du match, on a eu beaucoup d’occasions, et on a galvaudé. Cela a failli nous porter préjudice, car on devait en mettre plus qu’un en première mi-temps. »

Si les Malmédiens ont réussi à revenir à la marque et qu’ils auraient pu prendre l’avantage à un moment, Henkinet était satisfait que ses hommes ne se soient pas écroulés, comme ça a pu arriver dans le passé : « On savait qu’à un moment, ils allaient se réveiller, mais on a tout de même réussi à les contenir, c’est positif. Pour une fois, on n’a pas baissé la tête quand ils ont égalisé, et on a su reprendre le jeu en main, tout en allant de l’avant. »

Selahattin Deniz, espérait lui évidemment un autre résultat. Une nouvelle fois, Malmedy a raté de nombreuses opportunités, tout en se mettant en difficulté, en encaissant tôt dans la rencontre : « Après cinq minutes, on prend déjà un but évitable. Lors de ce match, on savait qu’il fallait faire attention aux contres. Geer n’a pas fait le jeu et a cherché la profondeur pendant 90 minutes. On s’est fait avoir par ce système et on est tombé dans un entonnoir. »

Quoi qu’il en soit, c’est bien la mentalité affichée par certains de ses joueurs que déplorait l’entraîneur malmédien après la rencontre : « De nouveau, je n’ai pas senti de révolte ce dimanche. À la mi-temps, on était mené 0-1, et pourtant, j’en voyais qui rigolaient. C’est navrant et dommage, car ce n’est pas le genre de la maison, » constatait-il avant d’évoquer l’un des problèmes majeurs de Malmedy, qui se situe au niveau de la finition : « Quand tu ne marques qu’un seul but face à la pire défense de la série, tu te rends compte que c’est là que le bât blesse. On a beaucoup de mal à marquer depuis un moment. Ça n’aide évidemment pas dans notre situation. »

Les Malmédiens manquent de constance

Deniz ne trouve pas son onze

Depuis le début de la saison, Selahattin Deniz n’arrive pas à trouver un onze de base qui lui donne entière satisfaction. Peu habitué à faire des changements par le passé, le coach malmédien n’a pas le choix cette année : « C’est compliqué pour moi d’aligner la même équipe chaque week-end, car je dois me baser sur les matchs passés. Lors de certaines rencontres, des gars sont à leur niveau, tandis que d’autres ne le sont pas, et le week-end d’après, c’est l’inverse. On n’arrive pas à être constant, c’est la chose que je ressens le plus depuis le début de saison. D’habitude, j’aime bien avoir mes onze même pour commencer les rencontres, mais c’est quelque chose que je n’arrive pas à mettre en place cette année. Je ne sais pas à quoi me fier, et c’est évidemment quelque chose qui est assez compliqué pour moi. »
Nicolas EVRARD

Tous les articles
RFC MALMUNDARIA | Av. Pont de Warche, 1 4960-MALMEDY | TVA BE 0407.272.217 | BANQUE BE93 0011 7086 4667 | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277840