Nous contacter
Site web JC Cars Waimes
Site web de SIGNTEC
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
Expand DIVERSDIVERS
NEWS
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PHOTOS 23-12-2020
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ PHOTOS NETTOYAGE
§ STATISTIQUES P1
§ BILAN SAISON 2019-20
§ PHOTOS U21 Régionaux
§ PHOTOS U11
§ PHOTOS Rétros
§ PHOTOS RFCM CHAMPION
REVUE PRESSE du Lundi 25/01/2021
Lundi 25/01/2021 PROVINCIALE 1

Didier Degueldre : « Les matchs à enjeu me manquaient »

Le coach de 47 ans succédera à Jean-Michel Ummels à Weywertz

Plus d’1 an après avoir annoncé son départ de Warsage où il sera resté sept saisons le T1 de l’équipe première, Didier Degueldre va retrouver de l’embauche chez les seniors, lui qui était en charge des U19 de l’URSL Visé depuis mars. Ce dimanche, Didier Degueldre est en effet devenu le nouveau coach de Weywertz.

Ce rôle prendra effet dès la saison prochaine. « Les matchs à enjeux, leur préparation et l’adrénaline que ça procure, tout ça me manquait, » confie le futur coach de Wévercé, Didier Degueldre. « J’ai toujours dit que j’aurais aimé aller au moins une fois dans les cantons de l’Est pour vérifier si ce qu’on disait sur la mentalité et l’ambiance là-bas était vrai. En plus, c’est en P1, c’était une belle opportunité à saisir, d’autant plus que je me suis toujours dit que Weywertz serait un club où je me plairais à coacher. »

Faisant partie d’une liste de sept candidats, l’ex-Warsagien a d’abord hésité vu les longs déplacements. « C’est à 67 km de chez moi, à 45 minutes en voiture. Je suis d’abord allé sur place par respect, vu qu’ils m’ont contacté. Je connaissais un peu les infrastructures, mais j’ai découvert sur place des conditions d’entraînement magnifiques. J’y ai aussi trouvé des gens d’une correction exemplaire, qui savent ce qu’ils veulent et ne veulent plus. Je me suis revu à Warsage. J’ai senti en sortant que j’allais y signer. »

Ce qui a notamment fait pencher la balance, c’est le covoiturage possible avec certains joueurs comme le gardien Benjamin De Vuyst ou Maxime Limbourg. « Ils n’habitent pas loin de chez moi et font déjà du covoiturage pour aller au club. J’ai d’ailleurs rencontré Benjamin, ça s’est très bien passé. En termes d’accompagnement, c’est top car je ne ferai pas ces longs trajets seul et ça me permettra de tisser des liens avec des joueurs, qui pourront être des relais pour moi dans le vestiaire. »

DE VUYST ET EVENS REMPILENT

Depuis ce week-end, Didier Degueldre n’a pas chômé et prépare déjà le terrain pour l’exercice 2021-2022. « J’ai envie de poursuivre le travail entamé par mon prédécesseur en amenant ma manière de voir. Au niveau sportif, ce sera à moi de m’adapter au club et pas l’inverse. Leurs demandes ont été claires, honnêtes et humbles. Ils ne m’ont pas mis de la poudre aux yeux. Je donnerai tout ce que je peux donner. Côté reconductions ? Comme une majorité du noyau est de Weywertz-même, tous ceux concernés devraient automatiquement prolonger. Concernant les cinq joueurs du groupe « externes », il y a déjà De Vuyst et Evens qui ont rempilé. Et les trois autres seront reconduits s’ils désirent rester. Sinon, on verra quel(s) renfort(s) on peut amener. Au niveau du staff, je pense qu’il n’y aura pas d’adjoint. »
Joachim GILLES

Benoît Simon (Richelle) première recrue de Ster

Vincent Heins, le coach sterlain, a commencé à s’activer en termes de transfert. Ce samedi, une première arrivée a été officialisée et non des moindres ! En effet, Benoît Simon jouera bien du côté de Ster-Francorchamps la saison prochaine. Voici donc un bien joli coup tant le défenseur n’est plus à présenter dans la région.

« C’est un joueur auquel on avait déjà fait une proposition les années précédentes. Il y avait une envie de notre part de travailler avec lui un jour et ce sera la saison prochaine, » indique Vincent Heins, son futur entraîneur. À noter que Benoît Simon signe pour deux saisons.

Le défenseur central de 29 ans quitte donc Richelle et la D3 Amateurs après trois saisons. On a également connu ce joueur du côté de Warnant, Elsaute, Blegny ou encore Faymonville par le passé. Voilà donc une recrue de poids qui vient encore renforcer la qualité du noyau sterlain.

Gilles Bemelmans souhaite quitter Ster et irait à Minerois

Ster-Francorchamps va peut-être enregistrer un second départ après celui de Jordan Picquereau. Bien qu’encore lié par une convention pour la saison 2021-2022 avec les Sterlains, Gilles Bemelmans, arrivé l’été dernier en provenance de Rechain, a fait connaître son intention de quitter le matricule 6301. Et si Ster accepte de le libérer, ce qu’il espère, le choix du joueur se porterait alors sur Minerois, club ambitieux de P2B.

« Vu que je n’ai pas joué les 5-6 premiers matchs cette saison, je n’ai pas trop envie de rester à Ster-Francorchamps. En plus, je viens de déménager à Baelen et je souhaite me rapprocher de chez moi au niveau footballistique, » explique Gilles Bemelmans, qui doit rencontrer les dirigeants sterlains très prochainement pour éclaircir sa situation, étant donné que la convention qu’il a signée court jusqu’au terme de la saison 2021-2022. « J’ai d’ores et déjà envoyé un message au président pour lui faire part de mon envie de départ. Le club est au courant et lorsque j’avais signé pour deux ans, il avait été dit que le club ne me retiendrait pas si cela ne se passait pas bien. Je pense que j’aurai plus de chance de jouer ailleurs, » indique encore l’ancien Rechaintois, qui a déjà une idée claire de son futur. « Si Ster-Francorchamps accepte de me libérer, mon choix se portera sur Minerois. »
Olivier DELFINO

Lundi 25/01/2021 FOOTBALL AMATEUR – RÉUNION À 14H

Fumée blanche pour la saison blanche ?

Après n’avoir pas pris de décision formelle le 12 janvier dernier quant à la probable saison blanche chez les amateurs, en attendant la position évolutive du pouvoir politique, l’Union belge, ses deux ailes et la Pro League se revoient ce lundi pour presque certainement entériner la seule décision qui semble possible : la saison blanche, sans montées ni descentes. Car à partir du moment où tout le monde est d’accord pour ne rejouer que si les buvettes et les vestiaires sont ouverts, et le public admis, il paraît vraiment impossible de boucler le demi-championnat qui validerait les classements. D’autant qu’il faudrait commencer par pouvoir s’entraîner quelques semaines...

< 1. Delferière : « Des recours, il y en a toujours ! »
Plus on avance et plus David Delferière, qui participera à la réunion en tant que président de l’aile francophone (ACFF), ne voit pas d’autre issue : « Le pouvoir politique a voulu laisser quelques espoirs éventuels mais imaginons même que l’on puisse s’entraîner dès la mi-février et que les buvettes rouvrent le 1er avril (ce sera certainement plus tard que l’HORECA classique car la circulation des gens y est plus intense), il serait quasi impossible de boucler une demi-saison avant la fin juin. Certains clubs ambitieux sont peut-être d’un autre avis et il y aura sans doute des recours. Mais il y en a toujours... »

< 2. Cotisations : « Parents, soyez solidaires ! »
Concernant les jeunes de plus de 13 ans (car la plupart des -13 ont continué à jouer), se pose évidemment la question, des cotisations. À rembourser ou pas ? Ou au moins en partie ? David Delferière lance un appel : « Dans les clubs de l’ACFF, la cotisation moyenne est de 250 euros. Si un club ayant 200 jeunes doit rembourser la moitié de la cotisation, cela se monte à 25.000 euros. Mais les clubs sont déjà exsangues et cette dernière opération risquerait de les tuer. Je demande donc aux parents d’être solidaires, même si c’est aussi très dur en ce moment pour pas mal d’entre eux. En sachant que des clubs envisagent déjà de réduire la cotisation pour la saison prochaine, afin de prendre leur part de sacrifice. »

< 3. Valérie Glatigny réunit les fédérations
Une fois de plus, la ministre wallonne des Sports s’entretiendra, aujourd’hui aussi (dès 17h30), avec toutes les fédérations sportives (par visioconférence, évidemment). Il sera question des jeunes, des aides aux fédérations (on parle d’une enveloppe de 3 millions) et des perspectives à court, moyen et long terme. Même si personne ne peut réellement prédire l’avenir...
Philippe DEWITTE

Tous les articles
RFC MALMUNDARIA | Av. Pont de Warche, 1 4960-MALMEDY | TVA BE 0407.272.217 | BANQUE BE93 0011 7086 4667 | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277840