Nous contacter
Le Site du RFC Malmundaria
Site web Maisons PATZE
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ PHOTOS GALA
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ STATISTIQUES P2
§ MATCHS du WE
§ REDACTIONNEL
§ PHOTOS RFCM CHAMPION
§ PHOTOS
§ CROSS PEQUET PHOTOS
§ PHOTOS St-NICOLAS
§ PHOTOS U14 Régionaux
REVUE PRESSE du Mardi 07/05/2019
Mardi 07/05/2019 P2C TOUR FINAL

Romain Schyns espérait défier son frère en finale

Nous vous en parlions dès ce dimanche soir sur notre édition digitale, c’est désormais officiel : Sart accueillera Franchimont en finale du tour final de P2C ce jeudi à 20 heures.

Pour se hisser en finale, Sart a écarté le FC Trois-Frontières aux tirs au but. « On a livré une bonne première mi-temps et on aurait mérité de mener au score, mais on ne l’a pas fait. On l’a regretté en deuxième période avec leur premier but magnifique, même si pour moi, le ballon était sorti sur le centre. Mais il fallait le mettre. On a su avoir une réaction très rapide et mener directement 2-1, puis on a subi. C’est notre point faible : dans les moments difficiles, on a du mal à relever la tête et à aller de l’avant. Est ensuite venue la séance des tirs au but. Sur l’ensemble du match, vu les occasions, on mérite de passer, » développe Romain Schyns, le portier sartois, qui a stoppé l’envoi de Gaël Jungblut alors que son équipe menait 4-3 dans la série des tirs au but. Un arrêt décisif suivi du but inscrit par Guillaume Custinne.

« J’espère que la finale, ce sera contre mon frère Jérémy, qui évolue à Elsaute, » disait encore notre interlocuteur samedi soir, alors que le duel entre Elsaute et Franchimont avait lieu le dimanche après-midi. Finalement, ce sont les Theutois qui se dresseront sur la route des Sartois ce jeudi soir. « On voulait passer un tour et rejouer à domicile. »

QUE DU BONUS À PRÉSENT

Mission accomplie, donc. Et il devrait y avoir beaucoup de monde à la rue de l’Ermitage ce jeudi soir. « En début de saison, on visait le top 5 et on a terminé dans le top 3, en ayant remporté la première tranche. Ce qui a été difficile, en fin de championnat, c’est qu’on a été assez rapidement assuré de finir troisième et donc de recevoir lors du premier match du tour final. On a donc fait un peu tourner lors des trois derniers matchs de championnat. La suite, à présent, c’est tout bénéfice. Initialement, on n’avait pas pour objectif de monter, mais si l’occasion se présente, on ne crachera pas dessus. Disputer le tour final et ne pas vouloir le gagner, ce ne serait pas normal, » ponctue le gardien de but de 29 ans, qui a déjà connu la P1, avec Elsaute d’abord puis avec Raeren-Eynatten et en est à sa troisième saison à Sart.

Jérémy Drouguet pour encadrer les jeunes

Il avait pourtant marqué un penalty en championnat avec Franchimont, mais dimanche à Elsaute, Jérémy Drouguet s’est pris les pieds dans le tapis lors de la série des tirs au but pour placer son tir à côté de la cage de Jérémy Schyns !

Mais, le « doyen de Franchimont » (c’est comme cela qu’il s’appelle) reste calme et lucide pour la suite, surtout qu’il a déjà connu quelques tours finals dans sa carrière, à bientôt 34 ans. « Oui, j’en ai connu trois avant celui-ci. La première fois, c’était déjà avec... Franchimont (Theux à l’époque) avec Angel Cortes et c’était en P3. Puis, après je l’ai aussi connu avec Heusy (P3) et Ster (P2). J’ai déjà été champion, mais je ne suis jamais monté par le biais du tour final. Sera-ce donc une première pour moi cette fois-ci ? »

En tant que bon Samaritain, le citoyen de Nivezé sait que Franchimont n’a pas spécialement d’ambition, quoique... « Le chemin est encore long pour rejoindre la P1. Il nous faudra encore gagner 3 matchs. C’est vrai que la montée reste un souhait inavoué du club, mais nous avons une équipe jeune, qui progresse bien et qui fera toujours confiance à ses jeunes. Ils sont là et il y en a encore aussi derrière. Moi, je suis le doyen de l’équipe. Je les aide, les dirige et encore aujourd’hui (lire dimanche), j’ai pris mes responsabilités car seulement 4 joueurs s’étaient désignés pour tirer à la fin et plus personne d’autre... Hélas, j’ai manqué mon envoi, mais ce n’est pas bien grave et cela n’a pas porté à conséquence. »

Jérémy a effectué toutes ses classes de jeunes à Theux, qui entre-temps, a fusionné avec Juslenville pour devenir la RAF Franchimontois. « Je vais avoir 34 ans et je pense que je vais entamer ma dernière saison. J’aurai fait le tour et aidé le club. Ici, j’étais de retour cette année en provenance de Stavelot, mais j’avais, à l’époque, déjà accompli 5 saisons en équipe fanion (avec Angel Cortes). Il y a pas mal de jeunes qui arrivent. En plus, la 2C est si particulière, physique. Il a fallu le temps pour nous de rentrer dedans. On avait d’abord pris 9 points sur la première tranche, puis 14 et enfin 26 dans la dernière ! On est en plein boum et bien lancé dans ce tour final qui va donc nous conduire à Sart, un joli petit derby en perspective. »

Le terrain sartois étant même plus proche du domicile du joueur franchimontois que celui de Theux !
Olivier DELFINO et Patrick GODARD

Tous les articles
RFC MALMUNDARIA | Av. Pont de Warche, 1 4960-MALMEDY | TVA BE 0407.272.217 | BANQUE BE93 0011 7086 4667 | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277840