Nous contacter
Site web de SUD RADIO 106.9 fm
Site web de SUD RADIO 106.9 fm
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ RENCONTRES DU W-E
§ PRESSE
§ PRESSE
§ STATISTIQUES
§ CROKY CUP
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PHOTOS...
§ BEAU GESTE
§ TELE VESDRE
§ MATCH AMICAL
§ RETROUVAILLES
§ PHOTOS...
REVUE PRESSE du Mardi 25/07/2017
Mardi 25/07/2017 FOOTBALL P1 & P2

Minerois ira au Comité exécutif lundi prochain

Comme attendu après la récente décision du CP, le club ne va pas en rester là dans l’affaire Merlina

C’était attendu, c’est désormais acté : suite à la décision prise par le Comité provincial liégeois le mardi 11 juillet, Minerois a décidé de ne pas en rester là. Mécontent, et le terme est faible, d’être rétrogradé en P2, le club minier a contesté la décision et sa plainte sera examinée le lundi 31 juillet par le Comité exécutif de l’Union belge, à Bruxelles.

Le mardi 11 juillet, le Comité provincial (CP) liégeois a tranché pour la constitution des séries de P1 et de P2 dans le cadre de l’affaire Merlina. Verdict : Ster-Francorchamps, Aubel et Engis en P1, Warsage, Milanello et Minerois en P2.

Une décision qui n’a pas du tout plu au club de Minerois. Le club minier l’a d’ailleurs contestée. « On est versé en P2 alors qu’aucun règlement ne prévoit cela. Cette décision ne se base sur aucun point de règlement, » annonce Joseph Gaillard, l’homme-fort de Minerois.

LE CIVIL ENSUITE ?

C’est devant le Comité exécutif de l’Union belge, à Bruxelles, que la plainte de Minerois concernant la constitution des séries pour la saison 2017-2018 va être analysée. « Ce sera lundi prochain, le 31. » Avec un nouveau changement dans la foulée ?

Pour rappel, fin juin, Minerois avait déjà saisi ce même Comité exécutif, déjà concernant la constitution des séries qui avaient été établies en date du 15 juin. « Mais il attendait alors la décision qui serait prise à Namur, car le dossier était toujours pendant. Cette fois, le fait de contester la décision du 11 juillet du Comité provincial nous ramène devant ce Comité exécutif. On attendra sa réponse avant d’éventuellement emboîter le pas à Warsage au civil ! On est lésé depuis le début dans les décisions qui sont prises, » reprend Joseph Gaillard, qui a déjà démontré son énorme détermination à obtenir gain de cause à de nombreuses reprises depuis le début de l’affaire Merlina, du nom de l’ancien joueur de Milanello. La première réclamation de Minerois remonte en effet au 13 mars ! Depuis lors, le club, persuadé d’être dans son bon droit, a multiplié les démarches. Quitte à ne pas se faire que des amis dans le monde du foot provincial...

En attendant les prochaines échéances et la réponse attendue du Comité exécutif, Minerois, sous l’égide de son nouvel entraîneur Jean-Paul Nyssen, a repris l’entraînement. « On s’entraîne en vue de la reprise du championnat sans préjuger d’où ce sera, mais si on fait tout cela, c’est pour maintenir l’équipe en P1; » termine Joseph Gaillard.

Mais le championnat pourra-t-il réellement reprendre ses droits le week-end du 13 août ?

Houtain-Milanello emboîte le pas à Warsage

« On ne va pas s’essouffler »

Logiquement déçu par le dernier verdict en date de l’affaire Merlina, Houtain-Milanello a choisi de réagir en refusant de devoir évoluer en deuxième provinciale durant la saison 2017-2018. Si le club n’a pas encore défini ses attentes dans le cadre d’éventuelles astreintes devant le tribunal civil de Liège comme a pu le réclamer Warsage, on devra donc encore patienter pour savoir si l’ACFF choisira d’organiser une série de P1 à dix-sept ou dix-huit clubs. « Nous avons tenté de trouver une date avec l’Union belge pour aller en évocation mais on nous a répondu que tout serait plus compliqué durant les vacances par manque de personnel, » regrette Patrick Haine. « Je n’ai pas une seule seconde mis le football de côté et je pense que tout notre comité mériterait aussi de souffler un peu. Notre club doit pouvoir évoluer en P1 la saison prochaine car Houtain n’avait rien à voir avec cette affaire. Concrètement, tout est encore possible au niveau de la procédure et il n’est pas utopique de penser que nous voudrons récupérer des frais exorbitants déjà engagés auprès de nos avocats. Si certains pensent que Houtain va s’essouffler, ils se trompent. »

Si le groupe actuel d’Olivier Collela n’a pas encore connu de défection, l’ambiance générale est sensiblement plombée. « On sent qu’il y a un véritable dégoût durant cette préparation dans le chef des joueurs. Au niveau du comité, on a beaucoup investi pour mettre en place un groupe capable de jouer le ventre mou en P1 et il fallait donc établir un budget. Actuellement, nous ne savons plus rien programmer, certainement parce que les décideurs ont estimé qu’il serait trop facile de miser sur une série de P1 à dix-huit... »

Du côté de Warsage, le comité a introduit une réclamation auprès de l’URBSFA ainsi qu’un recours au civil. « Nous espérons intégrer la P1 avec une astreinte de 5.000 euros par jour si cela n’était pas le cas dès la reprise de la compétition, » confirme Didier Degueldre. « On ne pouvait pas rester sans réagir même si je félicite le groupe pour son implication et son abnégation depuis la reprise des entraînements. Nous en avons beaucoup discuté et je n’entends plus personne relancer les débats. La préparation et mon approche restent donc inchangées. On prévoit même encore une arrivée dans les prochains jours. »
Olivier DELFINO

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |