Nous contacter
Site web Maisons PATZE
Site web Maisons PATZE
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PHOTOS U08
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ PRESSE
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ PHOTOS U15 Régionaux
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PHOTOS GALA
§ STATISTIQUES P2
§ PHOTOS RFCM CHAMPION
§ PHOTOS
§ CROSS PEQUET PHOTOS
REVUE PRESSE du Mercredi 09/10/2019
Mercredi 09/10/2019 PROVINCIALE 1

Kevin Nicolay et Malmundaria doivent utiliser leurs armes

« Les phases arrêtées ? C’est une solution »

Contre Aubel, Malmedy a empoché les trois points grâce à trois phases arrêtées. C’est Kevin Nicolay qui avait montré la voie à suivre en allant décrocher la toile d’araignée sur coup franc. « On s’en sort avec les phases arrêtées car, au vu du match, on ne méritait pas grand-chose, » souligne Kevin Nicolay. « Sur les onze qui étaient sur le terrain, il y en a quelques-uns à avoir fait le boulot mais dans l’ensemble on est passé à côté. »

Pour le médian, cette manière de s’imposer vaut bien une autre. « Tant mieux si cela tombe comme ça. C’est ça aussi, le foot. Bien souvent, dans des matchs aussi serrés et avec deux équipes qui doivent absolument prendre les trois points, ça peut débloquer des matchs. »

Dans le futur, Malmundaria pourrait bien continuer à travailler cet aspect-là de son jeu. « Bien sûr. On a de la taille, on a ce qu’il faut. On doit jouer avec nos armes et les phases arrêtées peuvent être une solution, » confirme-t-il.

Si ses couleurs ont eu du mal en ce début de saison, c’est aussi selon lui parce que l’équipe a voulu trop bien faire. « Comme on monte de P2, on essaye de s’adapter, de mieux jouer mais on s’est fait avoir quelques fois comme ça, » analyse-t-il. « Par rapport à quelques équipes qui sont installées en P1 depuis quelques années, on voit qu’on a encore un manque de rythme et qu’au niveau des qualités on est une équipe de deuxième moitié de tableau. »

Kevin Nicolay sait que Malmedy doit encore travailler. « On doit appuyer sur tout. Quand on joue le maintien, la chance, on doit l’avoir mais on doit surtout la forcer. On doit tout travailler. Les deux matchs qu’on a gagnés, ce n’est pas tombé du ciel. On a été les chercher en s’arrachant et cela passera par là. Chaque match est un combat. »

Le week-end prochain, Malmundaria se déplacera à Minerois. « Ce sera un match à 6 points, » assure Nicolay. « On les annonce en lutte pour le maintien. Nous, on aura deux suspendus là-bas (ndlr : Le Bohec et Samray), donc on verra un peu. Nicolas Mathonet est aussi sorti pour une entorse. C’est l’équipe qui voudra le plus la victoire qui l’aura, je pense. »

Deux remontadas en deux semaines pour Aubel

« Malmundaria nous a volé la victoire »

Après le traumatisme subit il y a 10 jours face à Ster où Aubel a vu son adversaire faire son retard de 3 buts en 7 minutes, les hommes de René Ernst ont vécu une seconde soirée cauchemardesque face à Malmundaria. Après avoir mené deux fois au score, ils ont finalement dû s’incliner 3-2.

« Ils ont marqué des buts qui n’étaient pas construits, sur corner, avec des ballons qui tombent un peu par hasard au bon endroit dans la surface... On devait vraiment gagner ce match, » peste Kilian Van Muylder.

Double buteur samedi soir, il a beaucoup donné pour tenter d’offrir les trois points à son équipe. « À 2-2, j’avais encore l’espoir qu’on marque une nouvelle fois. On avait de la vitesse et Malmedy semblait fatigué. On n’a jamais baissé les bras même si on était un peu stressé vu le match précédent contre Ster, » poursuit-il. « Malmundaria nous a volé la victoire. »

On sent Kilian Van Muylder très frustré. « Surtout quand vous passez les dix dernières minutes sur le banc et que vous voyez le 3-2 tomber. Pour moi, pour le coach, pour les supporters, oui, c’était vraiment frustrant, » souffle-t-il.

Ses buts n’auront finalement pas tellement servi à l’équipe. Une analyse avec laquelle il n’est pas d’accord. « Ils ont donné l’espoir de gagner à l’équipe, » lance-t-il. « Et puis, à titre personnel, comme le but de la semaine dernière, ils lancent ma saison. Ça m’a apporté de la fierté. »

Après le match, René Ernst nous expliquait que ses ouailles avaient manqué de lucidité devant, jouant trop vite. « Le coach l’explique bien. On aurait dû jouer plus calme, faire tourner plus à certains moments car on leur a rendu trop vite le ballon. Avec ça, ils ont obtenu leurs corners... et leurs goals, » confirme Van Muylder.

Deux remontadas en deux semaines, cela fait beaucoup. « Mais cela n’arrivera pas, » assure le joueur aubelois. « Avec ce qu’on a montré lors des deux derniers matchs, on a prouvé qu’on savait jouer, qu’on avait des capacités offensives et même défensives. Mais on doit apprendre à plus garder le ballon et c’est sur cela que nous travaillons à l’entraînement. Finalement, c’est juste un mauvais passage ces deux matchs. »
Julien DENOEL

Tous les articles
RFC MALMUNDARIA | Av. Pont de Warche, 1 4960-MALMEDY | TVA BE 0407.272.217 | BANQUE BE93 0011 7086 4667 | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277840