Nous contacter
Le Site du RFC Malmundaria
Site web Coerver-coaching
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PHOTOS U14 Régionaux
§ PHOTOS U9 Série B
§ NOUVEAUX EQUIPEMENTS
§ LIFTING
§ PHOTOS
§ NOUVELLE HERSE
REVUE PRESSE du Mercredi 05/12/2018
Mercredi 05/12/2018 FOOTBALL P2C

« À Waimes, on n’a jamais connu ça »

David Thunus s’exprime sur la bonne forme du club

Waimes impressionne depuis quelques semaines. Si bien qu’ils sont en lice pour remporter la seconde tranche. David Thunus, le président, s’exprime sur les bienfaits de cette saison tranquille.

Waimes ne cesse d’impressionner depuis quelques semaines. 7e du classement, à trois petits points de la 5e place avec 26 unités au compteur, ils ont encore gagné, ce week-end, face à La Calamine B. Si bien qu’ils sont désormais 3e de la tranche, à 3 points également de Malmedy, leader de cette même tranche alors qu’il ne reste que trois matchs. « Ce n’est vraiment pas un objectif mais maintenant qu’on est bien placé, c’est vrai qu’on va jouer le jeu. Bien sûr, ça va être compliqué mais Malmedy a un gros calendrier pour les trois derniers matchs avec des rencontres face à Stavelot, Andrimont puis Eupen. Nous, on affronte l’Étoile Verviétoise, où on ira pour gagner, avant d’aller à Sart. On fera le point après ça, » commente David Thunus, le président waimerais.

Un président qui est le premier surpris de la saison folle vécue par son équipe cette année. « D’autant plus qu’on avait très mal commencé la saison. Mais depuis le changement de disposition en 4-4-2, ça tourne beaucoup mieux, » note-t-il. De mémoire de président, David Thunus n’a jamais connu une saison aussi tranquille. « Je suis la depuis 2011 et je ne me rappelle pas qu’on ait déjà eu 26 points, on espère 29, avant la trêve hivernale. Normalement, on est presque sauvé alors qu’il reste plus de 10 matchs à jouer, ça fait du bien, » sourit-il.

D’autant plus qu’il admet que ces bonnes prestations apportent beaucoup de positif. « D’abord, on sent les joueurs plus sereins. Ils prennent du plaisir sur le terrain mais en plus de ça, il y a de la sérénité dans le groupe. Ça nous permet de gagner des matchs qu’on n’aurait jamais gagnés il y a trois ans. Les joueurs jouent sans le stress de devoir prendre des points, on tente plus de choses et pour le moment, ça nous réussit, » constate David Thunus qui sent également que les spectateurs sont aussi plus sereins.

Cette saison tranquille permet également aux jeunes de se montrer d’avantage. « On a déjà un effectif, de 17 joueurs, très jeunes. Des gars comme Boucha, Maréchal ou Roufosse, des gars du cru, sont devenus des pions importants de l’effectif. Et puis, durant les 10 derniers matchs de la saison, on donnera d’avantage leur chance à d’autres jeunes joueurs. Ça leur permettra de prendre de l’expérience, » continue le président.

Enfin, il estime qu’en étant presque assuré de passer la saison prochaine en P2C, il devrait avoir plus facile pour réaliser des transferts. « L’an dernier on n’en a pas fait. Mais bien souvent, on a des contacts avec des joueurs intéressés, mais qui ne veulent venir que si on est en P2 et comme on se battait jusqu’à la fin pour se sauver, c’était compliqué. Ici, on devrait avoir plus facile par rapport à ça, » annonce David Thunus.

Beaucoup de bonne nouvelle pour le club waimerais qui s’offre une seconde jeunesse avec ces résultats.

Les deux joueurs d’Elsaute ont encore mis un doublé ce week-end

Corman-Crosset, un duo qui marque

Mike Corman et Adrien Crosset, voilà un des duos qui s’est révélé au fil des semaines à Elsaute. Ce week-end encore, face au voisin andrimontois, ils ont déroulé avec un doublé chacun. « On n’a pas douté durant ce match. En marquant rapidement, ça nous a permis d’avoir la mainmise sur la rencontre, » avance Mike Corman, transféré à Elsaute durant l’intersaison. « Il nous a fallu un peu de temps pour nous trouver, mais depuis quelques semaines, ça fonctionne vraiment bien, » avoue-t-il. Il nous explique que Boris Dome a débuté la saison en proposant un 3-5-2 avec Corman en soutien de Crosset en attaque. « Mais ça n’allait pas trop; du coup, on est repassé à un 4-3-3 ou un 3-4-3, ça dépend des fois. Et ce, avec Adrien Crosset en pointe, où il a quasiment un rôle de pivot, et moi sur un des deux flancs. On essaye de l’alimenter comme on peut, mais ça fonctionne bien actuellement. »

RECORD BIENTÔT BATTU

Adrien Crosset est presque à 20 buts actuellement, alors que Mike Corman est lui à onze avec quelques assists également au compteur. Il est d’ailleurs à quelques buts de son record personnel sur une saison qui doit être de 12 ou 13, d’après lui. « Alors qu’on n’est qu’à la moitié de la saison. Même si ce n’est pas l’objectif principal, ce serait sympa de le dépasser, » sourit-il. Cette saison prolifique, il l’explique par la qualité du groupe d’Elsaute. « Ici, je suis vraiment bien entouré. À Welkenraedt, j’étais souvent un peu seul devant et je devais me débrouiller. Du coup, c’est plus facile dans les conditions de cette année, » avoue-t-il. Il ne regrette d’ailleurs pas du tout son choix d’être parti à Elsaute à la fin de la saison dernière. « C’est un club que je connaissais pour y être passé lorsque le club était en Promotion. Et le comité n’a pas changé, donc je savais où je mettais les pieds, » explique-t-il.

Nouveau leader unique de la série, Elsaute espère bien ne plus lâcher cette place jusqu’à la fin de la saison. « Mais il faut rester les pieds sur terre et prendre match après match. En 2C, tout peut arriver chaque semaine, on l’a encore vu ce weekend, » conclut l’attaquant d’Elsaute.

Sluysmans (Hombourg) essaye de changer les choses

« Mes joueurs sont des agneaux »

Comme annoncé dans notre édition de ce mardi, Luc Sluysmans, le coach d’Hombourg, a rencontré ce lundi soir les dirigeants du club pour parler de la faible prestation de ses joueurs, dimanche, face à Franchimont (défaite 9-0). « On devait faire quelque chose, car on ne peut pas rester comme ça, mais on en a parlé avec le comité et les solutions ne sont pas infinies. On en a une, c’est de prendre des joueurs de la P4, » annonce-t-il.

Même s’il sait que les joueurs de la P4, avec tout le respect qu’il leur doit, ne sauveront pas le club, il estime qu’il ne pouvait pas rester sans rien faire. « On est face à des joueurs qui disent jouer pour le club, pour le blason, mais dans les faits, rien ne se passe. Sur le terrain, ils ne montrent pas cette agressivité, cette cohésion qu’ils ont en dehors du terrain. Dimanche, quand ils perdaient le ballon, ils ne couraient même pas pour revenir, » fait-il remarquer.

Cette semaine, il discutera donc avec le coach de la P4 et tentera de voir s’il peut prendre quelques joueurs (sans déforcer non plus l’équipe) qu’il fera jouer dès dimanche avec la P2. « J’espère que ça va provoquer un électrochoc, mais honnêtement, je ne suis même pas sûr que ça va changer les choses. Mes joueurs sont des agneaux. Ils ne se rebellent pas. » Il espère tout de même que certains prendront conscience qu’il faut se reprendre et retrouveront l’envie de se battre sur le terrain. « Tant que c’est mathématiquement possible, on y croira, mais ça va vraiment être compliqué, » conclut le T1 d’Hombourg.
Loïc MANGUETTE

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |