Nous contacter
Site web Maisons PATZE
Site web Maisons PATZE
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ PHOTOS GALA
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ STATISTIQUES P2
§ MATCHS du WE
§ REDACTIONNEL
§ PHOTOS RFCM CHAMPION
§ PHOTOS
§ CROSS PEQUET PHOTOS
§ PHOTOS St-NICOLAS
§ PHOTOS U14 Régionaux
REVUE PRESSE du Jeudi 09/05/2019
Jeudi 09/05/2019 P2C TOUR FINAL

Laffineur retrouve Sart où il a débuté comme T1

Sart et Franchimont se rencontrent ce jeudi soir (20h) pour la finale du tour final de provinciale 2C

Match passionnant ce jeudi soir (coup d’envoi à 20h) qui attend Sart et Franchimont. Le dernier de la saison entre deux équipes de 2e provinciale C. Les deux équipes s’affrontent en effet pour la finale du tour final. Un match particulier pour Olivier Laffineur qui retrouve son ancien club.

Cette finale, du tour final justement, aura une saveur un peu particulière pour Olivier Laffineur, le coach de Franchimont. Il retrouve en effet Sart, l’équipe où il a, à l’époque, débuté comme T1. « Je sortais d’une première expérience comme T2 à Faymonville lorsque Sart m’a donné ma chance, » se rappelle-t-il. Deux années durant lesquelles le club, qui débarquait fraichement de P4, passait en P2. « À l’époque déjà, on était monté via le tour final, » se remémore celui qui a passé deux ans à Sart, avant de partir pour Franchimont. « La proposition est venue un peu rapidement. J’aurais aimé rester un peu plus à Sart mais Franchimont est mon club de coeur et je ne pouvais pas ne pas accepter, » assure-t-il.

Néanmoins, il n’a que des amis du côté de Sart. « Je suis parti en bons termes du club. ». Même si ça a pas mal bougé du côté des joueurs, de mon époque, il ne reste que Vandeberg, Evrard et Hermant, je connais encore la plupart du comité qui est resté en place avec les années. »

Olivier Laffineur a d’ailleurs discuté voici quelques semaines avec le président de Sart. « Je l’ai rencontré juste avant le dernier match face à Recht, sur le marché des saveurs. Je lui ai dit que ce serait marrant que l’on passe au tour final puis que l’on se rencontre lors de la finale. Ce n’était qu’hypothétique à l’époque mais c’est finalement ce qui s’est produit, » sourit-il.

Ce jeudi, contrairement à ce qu’affirme Fortune Modafferi (lire ci-dessous), Olivier Laffineur estime que Franchimont n’est pas favori. « Pour moi, il n’y a tout simplement pas de favori. On l’a bien vu la semaine dernière face à Elsaute. Ils étaient meilleurs que nous, c’était les favoris et pourtant, on est passé. C’est typiquement le style de match lors duquel le danger peut venir de partout. Je pense que l’on verra des buts mais que c’est surtout l’équipe qui aura le plus d’envie sur le terrain qui fera la différence. » Pour lui, l’état de forme des deux équipes jouera également son rôle. Et si Franchimont reste sur une belle série de matchs sans défaite, les hommes d’Olivier Laffineur commencent tout doucement à accuser le coup. « J’ai des joueurs qui sont de plus en plus fatigués avec les matchs alors que Sart a pu faire tourner en fin de saison, » estime-t-il.

On devrait dans tous les cas assister à un match disputé, où la victoire n’enverra pas (encore) en P1. « Je pense que les deux équipes voudront gagner. Mais avant la rencontre, c’est du 50/50, » conclut Oli Laffineur.

Quoi qu’il arrive, Sart s’attend à passer un bon moment

« Pas évident de jouer contre l’équipe en forme »

Comme il nous l’avait déjà confié à l’issue de la confrontation face à Trois-Frontières, Fortune Modafferi, le coach de Sart, estime que son équipe ne partira pas favorite lors de cette rencontre face à Franchimont. « Ce n’est jamais évident de jouer contre l’équipe en forme du moment et les Franchimontois le sont justement. Ils restent sur une fameuse série de matchs sans défaite et viennent de sortir Elsaute qui était pourtant le favori de ce tour final, » estime-t-il. Un facteur qui lui fait penser que le match de ce jeudi sera compliqué. « Mais je connais très peu de monde qui rentre sur le terrain sans être ultra motivé. Maintenant qu’on est là, on jouera de toute façon le coup jusqu’au bout et advienne que pourra, » sourit-il.

BELLE FÊTE EN PERSPECTIVE

Quoi qu’il en soit, il le rappelle, la saison de Sart est d’ores et déjà réussie avec la participation au tour final ainsi que la réception à domicile lors de la première rencontre. « Ce second match à domicile, c’est la cerise sur le gâteau pour mes dirigeants. Je suis content pour eux, ça va faire une belle recette dans les caisses car je sais que l’on attend du monde, » expose Fortune Modafferi.

Défaite ou victoire, à la fin de la rencontre, le coach de Sart promet de toute façon une belle fête ! « Oli Laffineur, c’est un ami à moi. Et de manière plus générale, les deux équipes s’entendent très bien. Après chaque rencontre, on va régulièrement manger ensemble. Et ça promet d’être encore un beau moment de convivialité après le match de ce jeudi, » conclut Fortu.

Les effectifs seront sensiblement identiques

Barzaq et Maraite incertains

À Franchimont, Olivier Laffineur pourra compter sur le retour de Melvin Suarez ce jeudi. Indisponible pour le déplacement à Elsaute dimanche dernier, il est de retour dans l’effectif et remplacera Benjamin Demoulin. Incertitudes, par contre, autour de la participation de Barzaq et Maraite qui sont légèrement blessés. « On fera le point demain afin de voir s’ils participent ou non à la rencontre, » reprend Olivier Laffineur. Mis à part ça, peu de changement également dans son chef en vue de la rencontre face à Sart. La préparation s’est, comme à Sart, faite très calmement. « Ça fait quelques semaines qu’on fait plus de l’entretien que de vrais exercices. Tout le monde commence à fatiguer. »

Côté Sartois, Fortune Modafferi ne s’est pas trop creusé la tête pour faire son effectif en vue du match de ce jeudi puisque c’est le même 15 que celui qui a disputé la rencontre contre Trois-Frontières qui sera repris. « On n’a pas de suspendus et les blessés le sont toujours de même que les Erasmus qui sont toujours en Erasmus, » sourit le tacticien. La préparation de la rencontre s’est, elle, faite normalement. Un entraînement relativement calme s’est déroulé mardi en soirée.
Loïc MANGUETTE

Tous les articles
RFC MALMUNDARIA | Av. Pont de Warche, 1 4960-MALMEDY | TVA BE 0407.272.217 | BANQUE BE93 0011 7086 4667 | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277840