Nous contacter
Site web Coerver-coaching
Site web de SIGNTEC
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ JOURNEE NETTOYAGE
§ AVANT SAISON P4
§ AVANT SAISON P2
§ STATISTIQUES
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ RETROUVAILLES
REVUE PRESSE du Vendredi 10/08/2018
Vendredi 10/08/2018 FOOTBALL P2C

Sart croit en ses jeunes

Certains détracteurs pensent que le club ne joue plus vraiment pour le « blason »

Certaines mauvaises langues pensent, qu’avec son mercato, Sart ne joue plus vraiment pour le « blason ». Qu’en pense Patrick Paquet, le président du club ?

Avec les arrivées de Manu Lukoki, Michael Campione, Simon Michel ou Jérôme Colin, certains clubs de 2e Provinciale C se demandent si le club de Sart n’est pas en train de perdre tout doucement son ADN. « On se demande s’ils jouent vraiment toujours pour le blason, » confie un acteur de la série en référence aux banderoles « Vous êtes là pour le pognon, on est là pour le blason, » déployées lors des derniers matchs face au rival Ster-Francorchamps. « Trouvez des renforts, c’était une obligation, » reprend d’emblée Patrick Paquet, le président de Sart. « On devait bien palier au départ de cadres comme Geoffrey Kolek, Vivian Albert ou Tom Bultot, » insiste-t-il. D’autant plus que Fortune Modafferi, le coach, a insisté pour avoir au moins un joueur d’expérience sur chaque ligne. « L’an passé, on a remarqué qu’il y avait, à certains moments trop d’errements. Les jeunes du club faisaient un bon début de match mais avaient parfois du mal à gérer. Nos renforts seront là pour les encadrer, » continue le président de Sart.

Car, malgré ce que ses détracteurs lui reprochent, Patrick Paquet l’assure, sa volonté est bien de continuer à faire évoluer les jeunes du club qui seront cette saison encore nombreux sur la feuille de match. « On remarque qu’on a une très belle jeunesse. Dans nos joueurs âgés entre 16 et 21 ans, on a quelques gars qui sont vraiment prometteurs. C’est pour ça notamment que le coach avait voulu resigner pour trois ans, » explique-t-il. La jeunesse du groupe alliée à l’expérience de quelques anciens devraient permettre au club, selon le président, de réaliser une belle saison. « Bien entendu, on ne visera pas le titre. Et le coach vous dira que c’est d’abord le maintien. Mais accrocher un top 5 me semble réaliste, » indique-t-il. On ira même un peu plus loin en disant que Sart fait bel et bien partie des favoris de la série.

DOUBLE CONFRONTATION

Et ça pourrait se vérifier dès le premier match de championnat, ce vendredi puisque les Sartois reçoivent un autre gros morceau : Malmedy. « C’est vrai que ce serait bien. Mais Fortune Modafferi a été voir Malmedy jouer et c’est costaud. Et puis, il nous manquera quelques joueurs. Depresseux, Léonard, Colin et Bronfort ne sont pas encore prêts alors que Hermant est blessé, » reprend le président.

Quoi qu’il en soit, ce sera une belle fête ce vendredi à Sart puisqu’en plus du match de P2 à 20h30, la P4 affronte aussi Malmedy à 19h30.

Un effectif quasi complet pour le déplacement à Sart

Meilleure préparation que l’an dernier pour Malmedy

Selahattin Deniz est plus heureux que l’an dernier. Il faut dire que la préparation n’avait pas été très bonne avec de nombreux joueurs blessés avant et après les premières journées de championnat. D’où un Malmedy rapidement largué au classement. Mais cette année, les choses sont plus calmes. Mis à part Le Bohec et Krings, qui ont quelques petits bobos, Kopp et Kivrak, qui sont toujours en vacances et Thomas Foguenne, qui revient d’une longue blessure, l’essentiel du noyau sera disponible lors du match de ce vendredi face à Sart. Mais ce n’est pas pour autant que le coach malmédien s’attend à une rencontre facile, loin de là. « Un match de reprise ce n’est jamais évident, mais à Sart, c’est encore moins facile. Ils vont sûrement nous attendre relativement bas et jouer la contre-attaque. On verra bien. Mais comme d’habitude, on essayera de développer notre jeu correctement, » insiste-t-il.

Il sait qu’il est primordial de bien commencer le championnat pour bien figurer, en fin de saison, dans le classement. Ce qui est l’objectif de Malmedy. « D’autant plus que j’ai l’impression que la P2C sera encore plus compliquée et plus indécise que les autres années. Avec pas mal de prétendants au top 5 et des petites équipes costauds à domicile. » Une chose est sûre, il ira à Sart pour gagner.
Loïc MANGUETTE

Haut de page

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |