Nous contacter
Informations sur DECORAMA-SCHAUSS
Site web Maisons PATZE
Skip Navigation Links
Skip Navigation Links.
Expand LE CLUBLE CLUB
Expand EQUIPES PREMIÈRESEQUIPES PREMIÈRES
Expand EQUIPE DAMESEQUIPE DAMES
Expand ECOLE des JEUNESECOLE des JEUNES
ALBUM PHOTOS
NEWS
§ PRESSE
§ PRESSE
§ PRESSE
§ REDACTIONNEL
§ PRESSE
§ PHOTOS RFCM CHAMPION
§ PRESSE
§ PRESSE
§ MATCHS du WE
§ PHOTOS
§ CROSS PEQUET PHOTOS
§ STATISTIQUES P2
§ PHOTOS St-NICOLAS
§ PHOTOS U14 Régionaux
§ PHOTOS U9 Série B
REVUE PRESSE du Mardi 16/04/2019
Mardi 16/03/2019 P2C

Philippe Lecapitaine savoure son premier titre en tant que président de Malmedy

« C’est l’aboutissement de 3 ans de travail ! »

Quel regard portez-vous sur ce titre décroché en P2C dimanche ?

C’est l’aboutissement de trois ans de travail ! Quand j’ai repris la présidence du club en mars 2016, je voulais retrouver des Malmédiens sur le terrain. Cette saison, il y en a 15 parmi les 20 joueurs du noyau. Je voulais aussi un entraîneur qui connaît le club et a la même mentalité que moi. J’ai fait revenir des joueurs malmédiens, mais ce n’est pas si simple que cela, en fait.

> Reste que Malmedy a retrouvé une âme ces dernières années...
L’âme du club est là et même les transferts comme Nicolas Duprez sont des gars de la région.

> La saison prochaine, Malmedy devra hélas composer sans son capitaine Nicolas Meyer, qui a annoncé son retrait en fin de saison...
Il restera tout de même disponible pour le club. Et puis, on a quelqu’un pour le remplacer dans le noyau : Florian Samray est là. L’équipe qu’on a là a sa place en P1. Et il y aura 15 Malmédiens sur les 21 joueurs la saison prochaine !

> Doit-on encore attendre des arrivées après celles de Momo Duran, Bastien Hungs et Jonathan Monte ?
Au niveau des transferts entrants, c’est quasiment fini. On cherche juste encore un jeune U21.

> Avec quelle ambition Malmundaria abordera-t-il son retour au plus haut échelon provincial ?
Je pense qu’on a le potentiel pour se sauver facilement et jouer le ventre mou. Au niveau structurel, le comité est en place et travaille bien et rien ne va changer au niveau de l’organisation du club.

> Était-ce un objectif pour un club comme le vôtre de renouer avec la Provinciale 1?
Il y a deux ans, la réponse aurait été non; il y a un an, c’était non aussi, mais cette fois, c’est oui. J’estime, personnellement, que Malmedy doit au moins être en P1, mais on ne peut pas faire n’importe quoi. Il y a 10 ans, avec des formations comme Warnant, Waremme, Vyle-Tharoul, etc., la P1 n’avait aucun intérêt pour Malmedy. La saison prochaine, avec des clubs comme Ster-Francorchamps, Aubel, Amblève, etc., ce sera une belle série, en espérant que des clubs régionaux en plus nous rejoignent via le tour final, comme Sart, par exemple.

> Revenons-en à la journée de dimanche. Comment l’avez-vous vécue ?
C’était stressant depuis samedi soir. Dimanche, je pense que les gens autour du club étaient confiants, l’équipe un peu moins car il y a toujours ce stress d’être champion. Un tel match n’est jamais simple : il y a du monde, une fanfare, tout est là pour faire la fête. Le stress était présent, mais plus sur la pelouse qu’en tribune, car on savait qu’on allait prendre au moins un point.

> Votre fils Victor était présent aussi pour ce jour historique avec un costume de circonstance : le dragon est en effet le surnom donné aux joueurs malmédiens...
Ce costume-là existe depuis au moins 15 ans et appartient au club. Il reste d’ailleurs dans la buvette du club.

> Quid de la suite immédiate après cette journée éprouvante sur le plan nerveux ?
Je vais relâcher tout ça (sourire).
Olivier DELFINO

Tous les articles
RFC Malmundaria | Avenue du Pont de Warche, 1B 4960-MALMEDY | schumacherjeanmarie@skynet.be | 0477/277 840 |